top of page

Les soins décrits sur ce site ne remplacent, en aucun cas, un traitement médical ou psychothérapeutique, lorsque votre état de santé l'exige. Ils peuvent toutefois intervenir idéalement en complément de la médecine traditionnelle.
Ne pas interrompre un traitement médical sans l'autorisation de votre médecin.

Mon approche envisage l’être humain dans sa globalité (physique, émotionnel, mental et spirituel). On l'appelle thérapie holistique.
En tant que médecine douce, elle n’a pas vocation à remplacer la médecine allopathique.         

Tenez vous informé de nos dernières offres et actualités

QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE L'HYPNOSE REGRESSIVE ET L'HYPNOSE ERICKSONIENNE ?


hypnostiseur et catalepsie du bras

L’hypnose est une technique de thérapie alternative utilisée pour traiter divers problèmes de santé mentale et physique. L’hypnose régressive et l’hypnose Ericksonienne sont deux des techniques les plus courantes d’hypnose disponibles aujourd’hui. Bien qu’elles partagent toutes deux la même approche fondamentale de la suggestion dans un état modifié de conscience, elles diffèrent considérablement dans leur approche et leur objectif. Dans cet article, nous allons décrire et explorer les différences entre l’hypnose régressive et l’hypnose Ericksonienne et nous allons fournir des exemples pour les deux méthodes pour vous aider à mieux comprendre leur utilisation.



L’hypnose régressive

Il s’agit d’une méthode utilisée pour accéder à des événements du passé pouvant affecter le comportement ou le bien-être d’une personne. Elle implique souvent la visualisation d’événements passés ou de sensations pour aider le client à surmonter une peur ou une phobie. Un exemple de cas serait une personne qui a peur de l’eau, peut-être à la suite d’une expérience traumatisante dans l’enfance. En effet, au cours d’une sortie scolaire, l’enfant avait été poussé dans la piscine et avait failli se noyer. Dans ce cas précis, l’hypnose régressive permettrait à cette personne de remonter dans le temps pour identifier l’origine de la peur et l’expliquer dans le but d’éliminer la réponse négative.



L’hypnose Ericksonienne

Cette seconde technique qui porte le nom de son créateur Milton ERICKSON, est centrée sur les ressources internes d’un patient. Elle va favoriser le changement en éliminant les obstacles inconscients et en permettant au patient de changer en utilisant ses propres ressources. Cette méthode met plutôt l’accent sur l’état d’esprit et l’humeur actuelle du client et sur les objectifs futurs. Un exemple de cas serait une personne qui souhaite arrêter de fumer. Dans ce cas, l’hypnothérapeute Ericksonien travaillera pour encourager l’état mental du client vers une image de soi non fumeuse. Tandis que l’hypnothérapeute régressif travaillera pour explorer l’origine de la dépendance au tabac du client. La principale différence entre l’hypnose régressive et l’hypnose ericksonienne se situe donc au niveau de la méthode d’approche du problème.



Une approche différente

Une autre différence majeure entre les deux techniques est leur façon de connecter avec le client et leur manière d’utiliser la suggestion. Les thérapeutes régressifs sont plus susceptibles d’utiliser des suggestions directes, basées sur leur interprétation des événements de la vie antérieure du client, pour aider à régler les problèmes. En revanche, les thérapeutes Ericksoniens sont plus susceptibles d’adapter leurs suggestions pour aider à travailler avec la propre compréhension du patient, de manière à permettre une plus grande participation de la personne.

En fin de compte, les deux méthodes ont des avantages et des inconvénients et sont adaptées à différentes situations. Les deux types d’hypnose peuvent également être utilisés en conjonction avec d’autres thérapies pour aider à maximiser les avantages du traitement. Il est donc important d’explorer chaque option avec un professionnel pour déterminer la meilleure approche.



image hypnotique


À retenir

L’hypnose régressive et l’hypnose ericksonienne sont deux techniques d’hypnose courantes avec des différences claires en termes de leur approche et de leur objectif. Chacune d’elles peut être utile pour des problèmes spécifiques et est adaptée à différents types de patients et de situations. Si vous faites appel à l’hypnose pour traiter un problème existant, il est important de choisir la technique qui convient le mieux à votre situation et de consulter un professionnel en la matière pour maximiser les avantages du traitement.

N’oubliez pas de consulter votre médecin traitant, de lui parler de vos problèmes, même s’ils sont d’ordre psychiques ou psychologiques.




Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square