top of page

Les soins décrits sur ce site ne remplacent, en aucun cas, un traitement médical ou psychothérapeutique, lorsque votre état de santé l'exige. Ils peuvent toutefois intervenir idéalement en complément de la médecine traditionnelle.
Ne pas interrompre un traitement médical sans l'autorisation de votre médecin.

Mon approche envisage l’être humain dans sa globalité (physique, émotionnel, mental et spirituel). On l'appelle thérapie holistique.
En tant que médecine douce, elle n’a pas vocation à remplacer la médecine allopathique.         

Tenez vous informé de nos dernières offres et actualités

PRENDRE LE TEMPS D'ASSIMILER APRÈS UN SOIN


Lorsque l’on se sent mal, à l’intérieur de soi, dans nos émotions ou à l’extérieur, dans notre corps, on souhaite que les choses s’arrangent. Et vite, la plupart du temps.


L’être humain du XXIème siècle est pressé, et lorsque que quelque chose ne va pas, nous avons tendance à accumuler les techniques pour se sentir mieux. Alors on essaye, on tente : Magnétisme ? Réflexologie ? Acupuncture ? Sophrologie ? Peu importe, pourvu que l’on soit soulagé et détendu. Mais nous en oublions le temps de la digestion.


 

Oui, mais...


Les médecines douces sont d’excellentes techniques pour se sentir bien. Au-delà du simple sentiment de détente et de sérénité, vous pouvez trouver en elles des outils pour vous permettre de mieux vous comprendre, d’en apprendre plus sur vous et d’aller plus loin vers votre quête du bonheur et de la sérénité. Et pour accéder à ce but, il est important de prendre en compte une donnée dont on parle peu : le temps la digestion, ou le temps nécessaire au corps pour assimiler un soin..


 

Le temps de la « digestion », un moment important


Comme vous le feriez pour un repas intense, vous avez besoin de temps pour "digérer" une séance. Quelle qu’elle soit, en plus du moment de détente lors du soin, votre corps, votre esprit et vos émotions vont encore bouger dans les jours qui suivent une séance. De quelques jours à plusieurs semaines, vous devez prendre conscience que pendant ce temps, votre corps a besoin de repos. Inutile donc d’accumuler les séances trop rapprochées, préférez-y des moments de détente, simplement à la maison, à savourer les étapes et les paliers que vous avez déjà franchis. La digestion des émotions de ce qui s’est passé, est un acte vraiment important.


 

L'accumulation ou l'art de détruire un vrai travail


Accumuler plusieurs rendez-vous qui se chevauchent (exemple : 2 séances en énergétique en moins de 3 jours, ou une séance d’ostéopathie la veille d’un massage) risque d’avoir même des effets néfastes sur votre corps. En effet, l’accumulation de nouvelles informations sur un corps non reposé va lui donner le tournis et au mieux, il ne réagira pas, ce qui aura pour effet de vous donner la sensation de ne rien avoir eu ; au pire, il risque même d’annuler deux séances ou de vous faire sentir plus mal que vous n’étiez au départ. Car vous n’avez simplement pas eu l’espace et le temps nécessaire à l’assimilation des informations précédentes.


 

Un exemple parlant


J’ai eu, lors de mes rendez-vous, une cliente qui est venue pour faire un soin, sans me prévenir que 3 jours avant, elle avait eu un gros bilan bioénergétique. J’ai donc effectué la séance comme d’habitude, mais le corps, déjà en travail à la suite de sa précédente séance, n’était pas prêt pour le nouveau travail demandé. La cliente m’a rappelée quelques jours après, en étant malade et en m’avouant ce qui c’était passé. Elle voulait régler trop de soucis en même temps, pensant que les soins dits « médecines douces » étaient sans danger. Mais leur accumulation, comme souvent, a été néfaste pour elle. Elle n’a pas eu le temps d’intégrer sa première séance que les points stimulés lui redonnaient une information à travailler. Ce n’est souvent pas la technique de base qui est à l’origine d’un mal-être, mais bien son excès.


 

Alors, comment faire ? Quels sont les temps idéaux pour une bonne assimilation d'un soin ?


Il est difficile d’établir un temps particulier pour chaque type de séance, car tout le monde n’avance pas à la même vitesse pour accéder à l’information. Certains vont être plus près que d’autres à travailler sur eux, et les évènements de la vie vont venir se greffer parfois pour nous embêter.

Mais pour vous donner un ordre d’idée, un soin par magnétisme peut être réalisé toutes les semaines, voire tous les 15 jours, tandis qu’une séance énergétique demandera un minimum de 21 jours pour être tout à fait assimilée. Quant à la libération des mémoires, je préconise un mois entre deux séances, car elle a pour vocation de dégager les mémoires anciennes, et cela peut prendre du temps.


Alors, pensez à prendre votre temps, à accepter les temps de pause entre deux séances, pour que votre corps et ses émotions puissent se poser.