top of page

Les soins décrits sur ce site ne remplacent, en aucun cas, un traitement médical ou psychothérapeutique, lorsque votre état de santé l'exige. Ils peuvent toutefois intervenir idéalement en complément de la médecine traditionnelle.
Ne pas interrompre un traitement médical sans l'autorisation de votre médecin.

Mon approche envisage l’être humain dans sa globalité (physique, émotionnel, mental et spirituel). On l'appelle thérapie holistique.
En tant que médecine douce, elle n’a pas vocation à remplacer la médecine allopathique.         

Tenez vous informé de nos dernières offres et actualités

DETOX ALIMENTAIRE DE PRINTEMPS : Nettoyez et rechargez votre corps en sortie d’hiver


Tout semble possible au printemps: c’est la saison de l’espoir et du renouveau. C’est aussi le moment d’en profiter pour aider votre corps à sortir de l’hiver et à entrer dans cette énergie nouvelle avec une cure de détox. }

Au cours des mois d’hiver, vous avez peut-être abusé de la nourriture grasse et de certaines boissons caloriques. Peut-être avez-vous laisser de côté les exercices physiques en restant enfermé dans des bâtiments clos, renforcés par le confinement. Quelle que soit la raison, au début du printemps, relativement peu d’entre vous se sentent au mieux de leur forme. Entreprendre une cure de détox maintenant peut vous aider à vous remettre en forme pour les prochaines semaines.


Sur le plan énergétique et ésotérique, le printemps est le moment idéal pour se purifier. Dans le système chinois , le printemps est lié à l’élément Bois, qui vous encourage à essayer de nouvelles choses, à prendre un nouveau cap, à trouver de nouvelles voies, à vous engager dans l’action. C’est une énergie ouverte et enthousiaste, qui va vous porter dans cette cure que vous entreprenez.

Détoxifier le corps mais aussi l’esprit

Gardez à l’esprit, cependant, qu’une cure n’est pas une solution permanente, ponctuelle et rapide. Pour rester en bonne santé toute l’année, il est important de conserver une alimentation équilibrée et un programme d’exercices régulier. Mais il n’y a pas que votre corps dont il faut prendre soin. Votre mental (stress, anxiété, émotions conservées) est aussi à l’origine de toxicités au niveau corporel. La bonne nouvelle c’est que les dernières recherches semblent indiquer qu’une détox efficace ne nécessite pas nécessairement un régime draconien. Elle peut se réaliser en lenteur et en conscience de votre corps.


Je voudrais également attirer votre attention sur votre environnement émotionnel et énergétique. Si vous faites le choix de détoxifier votre organisme, il est important aussi de le faire avec votre entourage. En effet, l’environnement dans lequel vous vivez (architectural mais aussi social) peut-être tout aussi polluant que votre alimentation. Pensez donc à vous nettoyer énergiquement et à éviter toute relation toxique.


Je rajouterais également que ces conseils viennent de mon expérience personnelle et de mes recherches. Je ne suis pas nutritionniste, ni médecin. Je vous conseille donc, de toujours demander à votre médecin un avis médical avant de débuter des changements alimentaires de ce genre.


Avantages d'un régime de désintoxication

L’une des affections ci-dessous peut suggérer une accumulation de toxines et nécessiter une cure de détox printanière:

  • Épuisement

  • Troubles digestifs (constipation, ballonnement, excès de poids)

  • Insomnies ou troubles du sommeil

  • Stress, anxiété, énervement…

  • Allergies

  • Système immunitaire défaillant

  • Teint terne et peau abîmée ( boutons, acné, ongles cassants, cheveux ternes…)

Par conséquent, entreprendre une cure de détox printanière peut aider à débarrasser le corps des toxines ou de leurs effets afin de renforcer le système immunitaire et purifier le sang. Cela peut conduire à une meilleure absorption des nutriments ce qui relance tout l’organisme.


Voici quelques avantages d’effectuer une cure de détox printanière:

  • Vous vous sentez plus énergique tout au long de la journée

  • Vous dormez mieux et vous réveillez plus en forme

  • Vous avez un meilleur moral

  • Vous réfléchissez mieux et avez des idées plus claires

  • Vous avez une digestion plus rapide et meilleure

  • Votre corps est plus tonique et énergique

  • Vous vous sentez plus sûr de vous

Comment se désintoxiquer ?

Il existe de très nombreuses façons de se désintoxiquer votre corps, et vous trouverez de très bons ouvrages à ce sujet. Mais ici, je vais vous donner un programme simple, spécial printemps, basé sur les dernières recherches dans le domaine. Il est sûr et très simple. Si vous avez des problèmes de santé ou des préoccupations particuliers, consultez toujours votre médecin au préalable. Sinon, essayez de le suivre pendant au moins une semaine tout en vous écoutant. Si vous avez ensuite envie d’aller au-delà d’une semaine, n’hésitez pas! Le but est de toujours rester à l’écoute de votre corps et de votre esprit.



En quoi consiste la détox de printemps ?


On renforce ponctuellement le drainage des émonctoires pour revitaliser et rajeunir l’organisme. Car tous les filtres ont besoin d’être nettoyés en profondeur pour fonctionner plus efficacement. Et oui, on peut le faire aussi en étant confinée.




ÉTAPE 1 : RÉÉQUILIBRER SON ALIMENTATION

Avant tout, une mise au repos du foie et des intestins s’impose en arrêtant l’apport de toxines. Donc exit les mauvaises graisses et le sucre. Et go sur les aliments qui vont stimuler les fonctions d’éliminations du corps. En clair, on choisit une alimentation hypotoxique c’est-à-dire pauvre en toxines et riche en antioxydants.

  • Priorité aux fruits et aux légumes.

Crus et peu cuits, ils agissent directement sur les émonctoires pour faciliter leur travail. Les végétaux de saison sont vos alliés.

Le cresson, le pissenlit, le poireau, l’asperge, la carotte, la blette, le céleri branche, les endives crues, le concombre ont des effets dépuratifs, laxatifs et diurétiques.

Le navet, les épinards, le chou-fleur, le brocoli, l’artichaut, les petits pois, les fèves sont des mines de sels minéraux reconstructeurs et agiront sur votre remise en forme.

Quant aux fruits, ils remplaceront les mauvais sucres raffinées de vos desserts.

  • Mangez bio.

Pour nettoyer son organisme, il est préférable de se nourrir de la façon la plus saine et naturelle possible. Et surtout éviter d’ingérer des résidus de pesticides, engrais, conservateurs contenus dans l’agroalimentaire industriel.

  • Supprimez graisses saturées et sucres.

C’est-à-dire toute la nourriture industrielle qui en regorgent. Même là où vous vous y attendez le moins. Genre du sucre dans le jambon ou la mozzarella. Donc exit, friandises, barres chocolatées, gâteaux, sodas, charcuterie, fritures, fromages de vache, …

  • Consommez des fibres.

Notre alimentation est pauvre en fibres naturelles du fait du raffinage des céréales et des cuissons à haute température qui dénature les fibres. Or ces fibres alimentaires aident nos intestins à éliminer les déchets de notre organisme. Choisissez des céréales bio semi-complètes avec cuisson vapeur douce. Idem pour les pâtes et le riz.

  • Stopper les excitants.

Alcool et café fatiguent l’organisme. Résultat : des nouveaux déchets pour l’organisme. Remplacez les par le thé vert et les tisanes. Et même quand on aime bien boire de temps en temps, on peut pendant quelques jours se passer d’alcool.

  • Simplifiez vos repas.

Le foie n’aime pas les repas compliqués. Plus il y a de molécules nutritionnelles dans votre assiette, plus son job est important. Et quand il n’arrive pas à éliminer tous les déchets, il va les stocker dans le tissu adipeux. Donc pour qu’il puisse décharger l’organisme des déchets accumulés et nettoyer les cellules, optez pour des repas simples avec 3 ou 4 types maximum d’aliments. Et évitez de cumuler dans le même repas plusieurs protéines. Une seule suffit. Idem avec les amidons ou les farineux.

  • Le must, la mono diète.

Pendant 3 à 5 jours maximum, vous allez donner à votre estomac et donc à votre foie un seul aliment. Un aliment simple et naturel, sans transformation industrielle. Vous choisissez un aliment par jour, et vous le consommez sous toutes ses formes au cours des 3 repas pendant toute la journée.

Exemple d’aliments :

  • Riz semi-complet

  • Patate douce

  • Banane

  • Pomme

Mon conseil : si vous n’avez pas l’habitude d’en faire, faites une mono diète de 3 jours maximum en commençant le weekend de façon à être à l’écoute de votre corps et de pouvoir gérer votre fatigue éventuelle. Repos du système digestif et détoxination assurés.

  • Une bonne habitude le jeûne intermittent.

C’est assez simple à faire. On consommes des aliments sur 8heures et on laisse son système digestif au repos pendant 16H. En pratique, par exemple, on supprime le repas du dimanche soir. On arrête de manger après le déjeuner vers 15h et on reprend de la nourriture le lendemain matin au petit-déjeuner vers 7H. On continue à boire de l’eau et des tisanes. Vous pouvez ajouter du jus d citron pressé dans l’eau pour accélérer la détox du foie. Faites-le une fois par semaine, et vous verrez les bienfaits entre plat et énergie de cette pratique.


ÉTAPE 2 : STIMULER LES ÉMONCTOIRES.

Il s’agit d’aider l’organisme à éliminer les surcharges et les déchets métaboliques.

  • Stimuler ses intestins.

Avec l’âge, le transit a tendance à se ralentir. Et quand le transit est ralenti, l’intestin élimine mal. Idem quand la flore intestinale est déséquilibrée.

Alors, on met la gomme sur les fruits et les légumes riches en fibres qui aident le transit et sont capables d’absorber certains toxiques.

On pense aussi :

  • Aux massages notamment les massages des viscères.

  • Aux probiotiques qui régénèrent la flore intestinale et aux prébiotiques qui la nourrissent.

  • A l’exercice physique notamment avec sudation

  • Et à la phytothérapie en augmentant la sécrétion des glandes sudoripares avec la bardane, la pensée sauvage, la cassis, l’ortie feuille …


  • Stimuler les reins

Les reins éliminent principalement les déchets azotés de transformation des protéines : urée, acide urique, créatine et aussi des médicaments, des polluants et des toxiques. A partir de la cinquantaine, les reins s’atrophient et leur travail d’élimination en est affecté.

Il est capital de les stimuler

  • Par des apports en eaux pures et peu minéralisée qui ont un pouvoir de dissolution des toxiques plus grand (Volvic, Abatilles…)

  • Par la phytothérapie en augmentant la diurèse grâce notamment au bouleau, chiendent, ortie, pissenlit, piloselle, prêle, orthosiphon, frêne, reine des près, …

  • Et des aliments comme le pissenlit, le fenouil, l’asperge, l’ail, la betterave, le céleri, le thé vert, le citron, la laitue,


  • Stimuler le foie et la vésicule biliaire

C’est le principal organe détoxifiant. Il filtre en permanence le sang de notre organisme à raison de 20 à 25% de notre sang circulant par minute. Il est chargé d’éliminer les toxines par le tube digestif ou bien de les rendre solubles dans les urines. Sa fonction de détoxication nécessitent la présence de nombreux acides aminés, minéraux, antioxydants, enzymes et vitamines notamment du groupe B.

On l’aide avec des plantes « cholagogues » celles qui servent à activer la production de bile par le foie et son élimination par la vésicule biliaire. Parmi elles, on trouve le chardon marie, l’artichaut, le pissenlit, le radis noir . Certaines servent à la production de médicaments comme le Desmodium.

Et des aliments comme l’aubergine, l’avocat, le céleri, la chicorée, le chou, les haricots verts, la pomme, le raisin, …

On garde aussi en mémoire que le foie travaille à la chaleur. C’est un organe qui en demande beaucoup aux alentours de 39/40°. Cela provient du fait qu’il draine énormément de sang qu’il nettoie également. Le sang à déchets des membres inférieurs arrivent à lui par le retour veineux. Le sang est attiré par la chaleur. Et la chaleur active la production de bile qui permet de nettoyer l’organisme.

Il est donc bon d’avoir chaud. Alors, pensez à la bouillotte chaude. Ce n’est pas sexy, je sais, mais ça aide vraiment le corps à digérer, à se détendre et cerise sur la gâteau on dort mieux.


ÉTAPE 3 : HYDRATEZ VOUS

Il est vital de boire de l’eau tous les jours pour éliminer les déchets et toxines qui encombrent notre organisme. Le circuit de nos liquides physiologiques doit être en permanence drainé. Et les filtres que sont nos reins doivent fonctionner en permanence. Il est préférable de boire une eau faiblement minéralisée en dehors des repas pour mieux éliminer.


ÉTAPE 4 : SUEZ, ÉLIMINEZ

Il est indispensable de pratiquer une activité physique régulière toute l’année et encore plus pendant une phase de détox.

L’exercice physique active le transit intestinal, oxygène les tissus. La musculation, quant à elle, activent la circulation sanguine et stimule la lymphe qui draine les déchets hors du corps. Et l’activité physique doit être suffisamment soutenue pour transpirer. La transpiration permet l’élimination des toxines par la peau. Grâce aux tutoriels sur YouTube et sur Instagram, on a accès à pléthore d’activités physiques à faire chez soi !


ÉTAPE 5 : RESPIREZ

Le poumon est aussi un organe d’élimination. Il élimine en permanence du gaz carbonique. Et il peut aussi rejeter d’autres déchets et substances indésirables comme l’alcool, les solvants, les médicaments, l’acétone, …

En complément de l’activité physique qui entretient la souplesse et l’élasticité du tissu pulmonaire, apprendre à mieux respirer par des exercices de respiration est utile. Je pense en particulier au yoga où on utilise beaucoup de techniques de respiration « pranayama ». Ce sont des exercices de respiration contrôlée, dans une posture donnée, très efficaces pour soulager de nombreux de maux. Ils améliorent les niveaux d’oxygène dans le sang ainsi que la circulation dans nos petits vaisseaux. Cela favorise la détoxication et le rendement de nos organes.


ÉTAPE 6 : RELAXEZ VOUS

Vous savez probablement que le foie accueille bon nombre de nos émotions fortes. La colère est son principal ennemi. Ainsi que les pensées assassines. Alors pour bien se détoxifier et accueillir le printemps, on arrête les «je suis nulle, ce n’est pas croyable ». Car quand vous êtes dans ce registre du jugement ou de la culpabilité, le foie n’est pas content car il doit gérer tout ce fiel que vous vous assénez.

Alors, pour accompagner votre détox, pensez à prendre du temps pour vous et à tester la méditation, le yoga, la cohérence cardiaque, la sophrologie, … tout ce qui pourra vous aider à vous octroyer des moments de repos de l’âme et des pensées.

Pendant la détox de printemps, on ralentit et on passe en mode slow.



Quelle que soit la forme de cure de détox que vous optez, ne la considérez pas comme une corvée, mais plutôt comme une expérience créative et curative. Saisissez l’opportunité de devenir plus conscient de vos habitudes et attitudes enracinées et de les remettre en question. Rappelez-vous, que ce n’est qu’une question de jours avant que vous ne ressentiez les différents bienfaits de cette cure. Cette cure est une chance de vous réveiller pleinement au printemps – de passer à l’action et de nettoyer votre corps de toute énergie négative. Si vous voulez vraiment vous donner la chance d’observer un nouveau départ, c’est une opportunité à saisir. Vous êtes prêt? Avez-vous déjà testé, et si oui, combien de temps avez-vous réussi? Comment vous êtes-vous senti par la suite? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaires!





Source :

https://natachadzikowski.com/detox-de-printemps/


Commenti


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page